T494 – 5. Des perspectives d’avenir – Quelques orientations possibles de l’exploitation des bases de données par les autorités pénales

  • Les indices qui découlent des diverses sciences et techniques s’intègrent nécessairement dans l’ensemble des éléments permettant d’élucider les faits et d’identifier les auteurs d’infractions. Ainsi, les bases de données, aujourd’hui déjà, améliorent considérablement l’efficacité de l’investigation criminelle grâce à l’organisation et à l’exploitation des données pertinentes.
  • Dans la présente partie, nous désirons exposer deux potentialités des bases de données et de l’informatique dans la phase de comparaison qui ne sont pour l’heure pas exploités, mais qui mériteraient de retenir l’attention des autorités pénales à des fins identificatoires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *